Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions
Nouvelles
  • Valérie Saint-Antonin, IFPEN
  • Stefan Irnich, Université Johannes Gutenberg de Mayence
  • Juan G. Villegas, Universidad de Antioquia
  • Alain-Désiré Nimubona, University of Waterloo
  • Nizar Allouch, Queen Mary University
  • Guillaume Tarel, Artelys Canada Inc.
  • Nathan Krislock, Northern Illinois University

Luc-Alain Giraldeau, professeur d'écologie comportementale au Département des sciences biologiques et vice-doyen à la recherche de la Faculté des sciences à l'UQAM, a remporté le prix Geoffroy Saint-Hilaire 2014 de la Société française pour l'étude du comportement animal (SFECA).

Toutes nos félicitations à Samuel Rosat, étudiant au doctorat à Polytechnique Montréal sous la supervision des professeurs François Soumis et Issmail El Hallaoui, qui a obtenu une bourse pour un stage international en Italie d’une durée de six mois. Cette bourse est attribuée par le FRQNT.

On se soucie de plus en plus de la manière dont on traite les animaux de compagnie, les chiens, les chats, les animaux de laboratoire, les souris et les rats et autres cobayes encagés, mais aussi, bien évidemment, des animaux de l'industrie agro-alimentaire; les animaux de ferme, les vaches, cochons, poulets, canards et oies. Comment l'étude du comportement animal est utile lorsqu'on se demande si nous traitons bien tous ces animaux qui servent à nous nourrir? Voici les explications de Luc-Alain Giraldeau, professeur en Sciences biologiques à l'UQAM.

On a vu que les rats étaient capables de se transmettre par l'odeur l'information sur ce qui pouvait être mangé sans risque, il y a aussi les abeilles qui communiquent entre elles l'endroit et la quantité de fleurs à exploiter. Mais au delà de cette transmission éphémère d'information certains animaux sont capables de se forger de véritables traditions culturelles alimentaires. Voici les explications de Luc-Alain Giraldeau, biologiste à l'UQAM.

Bruno Rémillard, professeur titulaire au Service de l'enseignement des méthodes quantitatives de gestion, et membre du GERAD, reçoit le Prix Roger-Charbonneau 2013 pour le livre Statistical Methods for Financial Engineering.

Pierre Hansen, professeur titulaire du Service de l'enseignement des méthodes quantitatives de gestion, titulaire de la Chaire d’exploitation des données et membre du GERAD, reçoit le Prix Pierre-Laurin 2013.

Pléiade Capital est la première initiative de capital de risque au Québec formée par des étudiants pour des étudiants. L’équipe multidisciplinaire est composée d’étudiants provenant de Polytechnique Montréal, HEC Montréal (dont Hélène-Sarah Bécotte-Boutin, codirigée par Gilles Caporossi et Alain Hertz) et de l’Université de Montréal. L’équipe est supervisée par Jacques Lemay, un professeur du Service de l'enseignement de la finance de HEC Montréal.