Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions
Nouvelles
  • Mabel Tidball, INRA-LAMETA, Université Montpellier 1, France
  • Alain Jean-Marie, LIRMM, Université Montpellier 2, France
  • Zdravko I. Botev, The University of New South Wales, Australie
  • Luyi Gui, University of California at Irvine, États-Unis
  • Joseph Abdou, Université Paris 1, France
  • Yossiri Adulyasak, HEC Montréal, Canada
  • Mostafa Davtalab-Olyaie, Kharazmi University, Iran

Le GERAD est maintenant membre du Réseau Québec maritime.

Le RQM a pour objectif de mobiliser les chercheurs de tous les secteurs, mais également de développer des collaborations entre des partenaires provenant des milieux universitaires, collégiaux, industriels, gouvernementaux et communautaires afin de créer une synergie entre les différents secteurs liés au maritime.

Samuel Pelletier, étudiant au doctorat à HEC Montréal, a obtenu une des trois bourses octroyées par l’Institut de l’énergie Trottier. Le programme de bourses de l’Institut encourage la relève scientifique à développer une compréhension des enjeux technologiques, sociaux et économiques qui sont associés au domaine de l’énergie.

Samuel Pelletier recevra jusqu’à 43 000 $ sur trois ans. Sous la direction des professeurs Gilbert Laporte et Ola Jabali, il cherche à optimiser la performance des véhicules électriques destinés à la livraison de colis en milieu urbain.

Feng Li, qui fera son entrée au doctorat en génie électrique de Polytechnique en janvier, a obtenu une des trois bourses octroyées par l’Institut de l’énergie Trottier. Le programme de bourses de l’Institut encourage la relève scientifique à développer une compréhension des enjeux technologiques, sociaux et économiques qui sont associés au domaine de l’énergie.

Sous la direction des professeurs Roland Malhamé et Jérôme Le Ny, il dédie son projet de recherche à l’élaboration d’une méthode de gestion de la demande énergétique, en vue d’équilibrer la réserve d’électricité disponible.

L’Institut de valorisation des données (IVADO) – qui a pour ambition de propulser Montréal comme un leader mondial de l’exploitation des données massives (big data) – s’est vu accorder le plus important financement jamais obtenu par notre campus universitaire. Le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada a ainsi octroyé une subvention de 93,6 millions de dollars à ce centre d’expertise fondé par HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal.