Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

G-2019-35

Spatio-temporal flexibility requirement envelopes for low-carbon power system energy management

, et

L’accroissement de la proportion d’énergies renouvelables fluctuantes représente un défi important pour les exploitants de réseaux électriques. Il existe plusieurs méthodes fondées sur l’optimisa-tion robuste dont le but est de faire l’ordonnancement à court- terme de la production afin d’offrir aux exploitants un bon niveau de certitude en lien avec leurs objectifs de bonne conduite des réseaux et les niveaux de fluctuation de la production renouvelable. Le principal désavantage de ces méthodes est son niveau de conservatisme pouvant mener à des hausses de coûts d’exploitation et des bilans carbone des réseaux. Ces résultats découlent de l’accent que ses méthodes donnent aux portions très peu probables des ensembles d’incertitudes qu’ils considèrent. De plus, ces méthodes ignorent généralement le fait que le niveau de variabilité de la production solaire et éolienne varie dans le temps et que celle-ci est également corrélée spatialement. Dans cet article, nous proposons de réduire le niveau de conservatisme de ces ensembles d’incertitude en développant le concept des enveloppes d’exigences de flexibilité spatio-temporelles. Nous démontrons comment ces enveloppes sont en mesure de représenter fidèlement les tendances temporelles et les corrélations entre différents sites de production d’énergie renouvelable en plus de celle de la demande. Un modèle de programmation mathématique est également développé pour effectuer l’ordonnancement des ressources via la projection des enveloppes d’exigences de flexibilité. Nous illustrons le fonctionnement et les avantages de notre proposition dans le cadre d’un microréseau et d’un réseau de transport d’électricité (IEEE Reliability Test System).

, 18 pages