Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

G-2017-23

Strategic bilateral exchange of a bad

et

Un produit dont la possession induit une désutilité à son propriétaire est appelé une mauvaise commodité (par exemple des déchets). Cet article s’intéresse aux échanges d’un tel produit. La raison qui peut amener un agent à acheter une telle commodité est la fabrication d’un produit ayant une utilité positive (produit obtenu par recyclage de déchets). Dans un premier scénario, on suppose que le prix est donné par le marché et l’agent décide combien échanger à ce prix. Dans un deuxième scénario, on suppose que deux agents font le commerce de cette commodité sous une contrainte jointe et on détermine un équilibre de Rosen. Dans le dernier scénario, les joueurs peuvent collaborer en vue de la maximisation jointe de leur profit. Ces solutions sont ensuite comparées et on discute des possibilités d’implémentation de mécanismes règlementaires qui induisent les agents à coopérer.

, 16 pages