Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

G-2016-82

Reciprocal dumping by locally regulated monopolists

et

Dans cet article, nous analysons un jeu de commerce international où les producteurs peuvent librement exporter, mais sont soumis à une tarification au coût marginal quant à leur marché local. Nous developpons un jeu à deux étages, résolu par induction à rebours, de manière à obtenir un équilibre de Nash parfait en sous-jeu. Une telle séquentialité peut s'expliquer par le fait que la plupart des exportations sont contractées en amont de la production. Nous caractérisons des conditions suffisantes d'existence et d'unicité de l'équilibre avec et sans régulation. Dans le cas assymétrique avec régulation, nous définissons des conditions nécessaires pour que le producteur du marché ayant un prix élevé pratique la vente à perte. Dans le cas symmétrique, les deux joueurs vendent "réciproquement" à perte, si l'on considère le prix de revient net du coût de transport des exportations. Ces éléments contredisent le paradigme qui veut que les producteurs doivent être "faiseur" de prix pour pratiquer la vente à perte dans un cadre déterministe. Cette étude revêt un intérêt particulier dans un contexte où les entreprises localement régulées jouent un rôle de premier plan en commerce international.

, 20 pages