Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

Les cultures culinaires animales par Luc-Alain Giraldeau

On a vu que les rats étaient capables de se transmettre par l'odeur l'information sur ce qui pouvait être mangé sans risque, il y a aussi les abeilles qui communiquent entre elles l'endroit et la quantité de fleurs à exploiter. Mais au delà de cette transmission éphémère d'information certains animaux sont capables de se forger de véritables traditions culturelles alimentaires. Voici les explications de Luc-Alain Giraldeau, biologiste à l'UQAM.

Écoutez la chronique, diffusée le mardi 10 décembre 2013 à 19 h 34 de la Première chaîne de Radio-Canada, en baladodiffusion.

édité le 25 avr. 2014 14h12