Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

Méthodes statistiques non paramétriques dans la cartographie génétique fine

Nataliya Dragieva

Dans la cartographie génétique fine par le « graphe de recombinaison ancestral » la complexité de la fonction de vraisemblance ne nous permet pas une maximisation par des méthodes ordinaires. On présente l’application des méthodes non paramétriques comme outils de classification dans le contexte de la méthode MapArg. La méthode de cartographie génétique MapArg fournit un estimateur à maximum de vraisemblance pour la position probable d’une mutation (par « graphe de recombinaison ancestral »). (Larribe et coll., 2002, 2008). Afin de tester la qualité de cet estimateur, dans le contexte de la méthode MapArg un intervalle de confiance pour l’estimateur obtenu est construit par rééchantillonnage et des seuils de signification pour la fonction de vraisemblance sont établis par un test de permutation.