Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

DiffServ*: une méthode innovatrice de fiabilité différenciée pour les réseaux multiservices de prochaines générations

Christian Awad

Nous nous intéressons dans ce séminaire au problème de fiabilité différenciée dans les réseaux de communication multiservices. Nous considérons en particulier les réseaux IP/optique (WDM) parce qu’ils permettent d’un côté, d’exploiter la grande versatilité de la couche IP et sa capacité d’offrir une multitude de service et d'un autre, les capacités énormes de transmission de la couche optique. Dans un tel environnement, les coupures de fibres optiques sont des problèmes majeurs qui peuvent affecter la performance du réseau et la qualité de service perçue par les usagers. Bien qu’il existe déjà des mécanismes de protection physiques capables d’assurer un certain niveau de fiabilité en cas de pannes, ces derniers sont généralement très couteux et assez complexes si la fiabilité requise doit aussi être différenciée selon la classe et la priorité du trafic en question. Nous proposons alors un modèle innovateur de protection différenciée qui fonctionne à la couche logique (IP) du réseau et qui n'utilise pas des mécanismes de protection physiques traditionnels. Ce modèle, que nous surnommons DiffServ*, réutilise l’architecture des services différenciées de l’IETF pour différencier la protection du trafic autant contre la congestion que contre les pannes simples ou multiples physiques. Comme nous le montrerons au cours de cette présentation, ce modèle possède en plus la particularité d’être plus simple à déployer, moins coûteux et plus performant que tout autre mécanisme de protection physique similaire.