Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions

Mot du directeur

Septembre 2015

Le GERAD est un centre de recherche axé sur les mathématiques de la décision pouvant être appliquées dans les grands systèmes technologiques, commerciaux et économiques. Il regroupe près de soixante-dix membres réguliers qui sont des spécialistes dans différentes disciplines dont la recherche opérationnelle, la statistique, les méthodes quantitatives de gestion, l'ingénierie mathématique, l'ingénierie financière, les mathématiques appliquées et l'informatique. Ces spécialistes sont des professeurs rattachés, pour la plupart, à l'une des quatre institutions universitaires parrainant le GERAD, soit HEC Montréal, Polytechnique Montréal, l'Université McGill et l'Université du Québec à Montréal. Ils supervisent les projets de recherche de plus de 400 étudiants aux études supérieures qui contribuent fortement à la vie et au succès du centre. Créé en 1979, le GERAD est reconnu mondialement depuis de nombreuses années pour la qualité de ses recherches en mathématiques de la décision et ses membres collaborent avec un grand nombre de chercheurs internationaux.

Le GERAD est, en partie, financé par le FRQNT (Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies) à titre de regroupement stratégique de chercheurs du Québec. Son noyau d'expertises spécialisées lui permet de développer des outils d'analytique pour différentes thématiques porteuses de partenariats telles que le développement durable, l'aérospatiale et la biodiversité, mais aussi sur des enjeux émergents énoncés dans la Politique nationale de la recherche et de l'innovation du Québec tels que l'intelligence des systèmes, l'électrification des transports et les solutions en temps réel.

Le succès du GERAD peut être attribué en grande partie à l'importance qu'attachent les membres de définir des projets de recherche alliant développements théoriques/méthodologiques et applications. Cette alliance permet à la fois une excellente productivité scientifique et une activité soutenue en transfert technologique. Ainsi, le GERAD compte sur de nombreux partenaires industriels dans différents domaines tels que le transport, l'énergie, l'environnement, la finance, l'ingénierie, la santé, la production, les télécommunications et les organismes gouvernementaux.

Le GERAD devrait être en forte croissance au cours de mon mandat (2015-2019) avec la création de l'Institut de valorisation des données (IVADO) et de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel (CERC). En effet, l'IVADO a pour mission principale de promouvoir, notamment auprès de grandes entreprises et organisations québécoises, la grande expertise en mathématiques de la décision et en science des données présente sur le Campus Montréal. Cette promotion devrait résulter en de nouvelles collaborations entre les chercheurs du GERAD et l'industrie. De son côté, la CERC combinera aussi optimisation et intelligence artificielle afin de développer des algorithmes performants exploitant des banques de données massives et proposant des solutions optimisées à des problèmes de décision en temps réel. Cette chaire, qui est pilotée par un nouveau membre du GERAD, le professeur Andrea Lodi, collaborera étroitement avec plusieurs autres membres du GERAD. Je vais m'assurer que ces deux initiatives aient des retombées positives au GERAD.

Je suis très fier du GERAD et je compte le diriger avec enthousiasme. Je souhaite qu'il puisse offrir aux chercheurs et aux étudiants un environnement de recherche stimulant qui permettra le développement de nouvelles connaissances en mathématiques de la décision et augmentera la renommée internationale du GERAD. J'espère aussi que nous aurons plus de collaborations avec les entreprises et les organismes publics et que celles-ci seront des plus fructueuses.

Bonne recherche et bonne collaboration à tous et à toutes!

Guy Desaulniers